Allyna Harris en compagnie d'autres artistes, danseurs, écrivains, etc...

Depuis quelque temps, Allyna a travaillé sur plusieurs projets fascinants sur le son. Inspirée par l'art visuel, la danse, et des raconteurs, elle a écrit de la musique et a créé des bandes sonores conçues pour des collaborations, qui l'ont amenée parfois dans des directions surprenantes. Ella a aussi composé des bandes sonores pour l'émission de Radio Canada "Sesame Street" et plusieurs projets vidéos.

Allyna accueille les propositions d'artistes visuels, cinéastes, danseurs et d'une manière genérale, tous ceux qui travaillent sur des projets artistiques. Une compilation CD de son travail sonore est disponible sur demande. Contactez Allyna Harris a info@harris-mendieta.com

Informations sur certaines bandes sonores...

ÉCOUTER

The Crystal Palace et The Crystal Heart Meditation
En collaborant avec la thérapeute corporelle Kyra Lober en 1998.
Deux pièces de 30 minutes qui soutiennent la méditation guidée de Kyra. Kyra voulait que la musique aide à créer des images visuelles qui puisse servir d'appui aux scènes décrites, et qui supporte les techniques respiratoires variées qu'elle propose. Dans ce travail, la musique évoquait une forêt brillante, une caverne avec un petit étang à l'intérieur, un palais de cristal, tout en continuant de supporter le rythme du travail respiratoire. Pendant l'enregistrement, des cristaux ont été placés à travers le studio, les lumières ont été tamisées, et de l'encens brûlé. Ces rituels ont été dans le même sens que le travail de Kyra, et ont aidé à harmoniser son travail avec celui de Kyra. (aller voir Faire et Être pour un lien au site web de Kyra)

Womensound/Feminvoix avec Maya Lightbody, sculptures de céramique pour l'exposition Mère Terre à la Guilde canadienne des métiers d'art Québec, Montréal 1993.
Cette pièce est composé de 4 pistes vocales qui font de sons vocaux divers et chantent des petits bouts de mélodies. La deuxième piste a été enregistrée avec la première, et ensuite la troisième en écoutant seulement la deuxième, la quatrième en écoutant seulement la troisième. Ensuite les pistes ont été mises ensemble de 14 façons différentes. Le résultat donne une composition qui suggère des aspects émotionnels de l'énergie et de l'expérience féminine, où les motifs se répètent de façon subtile et inattendue.

ÉCOUTER

Les Guardians avec Maya Lightbody, musique pour de la sculpture pour l'exposition "Les Gardiens" à la Guilde canadienne des métiers d'art Québec, Montréal 1995.
Cette pièce a débuté avec des visites au studio de l'artiste, où les deux protagonistes ont discuté des pièces qui seront sculptées en même temps que la musique sera créée. Il avait des gardiens des océans, des arbres, de l'univers et d'autres encore. Ils étaient debout dans le studio comme des sentinelles qui résonnaient avec leurs racines mythologiques. En composant la musique, Allyna a imaginé ces êtres marchant dans une procession solennelle. Elle a créé des pièces miniatures spécifiques à chaque gardien, qui étaient des pièces musicales suffisamment universelles pour pouvoir influencer l'observateur de plusieurs façons. La bande sonore de base est jouée avec des maillets souples et des pics de guitare directement sur les cordes du piano. Sur ce son, on a rajouté le son des tambours d'argile, des hochets, une flûte péruvienne, et d'autres instruments de percussion.

Oceaniam (HYOIDE) avec la danseuse Lee Sanders.
Festival Atlantique de la Nouvelle Danse 1995.
La danseuse Lee Sanders a demandé à Allyna d'écrire une pièce musicale pour une partie de sa pièce de danse qui s'appelle OCEANIAM dans laquelle les lumières éclairent la scène après un noir pour révéler une énorme boule de papier. Lee Sanders déroule de cette gigantesque boule de papier dans une chorégraphie qui dure huit minutes, d'un bout de la scène à l'autre. Pour accompagner le son du papier et le chant chanté par Lee, Allyna a crée une pièce musicale en utilisant 4 pistes de son de vagues de la mer qui ont été enregistrées a des vitesses différentes, et ensuite mixées en studio, ce qui donne pour résultat un grand bruit blanc, d'une puissante et mystérieuse sonorité dont les origines ne sont pas identifiables.

ÉCOUTER

Sophia's Daughters avec Liz Davidson, arts mixte, Maya Lightbody, sculptures de céramiques, et Stanje Plantenga, peintures.
Maison de la Culture Côte-des-Neiges à Montréal 1996.

Quand Allyna a commencé à travailler avec les artistes qui ont créé Les Filles de Sophia, elle leur a demandé de trouver des mots qui décrivaient les sortes de sons qu'ils voulaient entendre dans l'installation finale. Des montagnes qui poussent/ le sang qui passe/ une profonde résonance du centre de la terre/ la terre qui se déplace à travers l'espace/ chuchotements/ silence/ le bruit des étoiles qui brillent/ l'éternelle vérité/ le son soudain de la terre qui respire/ des grincements et pleurs/ les arbres qui craquent. Il a ainsi été donné à la compositrice un énorme défi ! Allyna a ensuite demandé aux artistes de lui donner des mots seuls à murmurer: énormes/vision/hiver/brouillard/ à travers/ diamant/ place/ incubé/essentielle/temps. Ensuite elle a pris les dix mots et les a formés en cinq poèmes, qui ont formé la bande de chuchotement. D'autre part, Allyna a enregistré les sons de boules chinoises en métal, qui ont été lancés et roulés sur les cordes d'un piano, un battement de cur, une harpe jouée seulement par le vent, et le bruit du vent. La pièce était composée en utilisant six pistes de son, une paire pour chacune des filles de Sophia, Foi, Espérance, et Charité.

Orifices avec Monique Girard, peintre et Brigitte Graff, danseuse et chorégraphe au Galerie Horace à Sherbrooke et la Salle Gesu à Montréal, 2000.
Ce travail était véritablement un travail de collaboration avec le peintre qui travaillait à partir des gestes de la danseuse et avec la compositrice qui absorbait ces gestes et ces coups de pinceau en processus. Allyna amenait les idées de bandes sonores aux sessions suivantes. L'exposition consiste en cinq triptyques, qui représentaient chacun nos cinq sens et l'expérience des sens dans nos orifices, d'où le nom de l'évènement.
La chorégraphie qui en a résulté a été dansée dans les deux vernissages, et la bande sonore jouait constamment pendant tout l'exposition. Allyna a débuté avec des bruits de pas qui avançaient et reculaient au long d'un corridor, qui montaient et descendaient des escaliers, couraient, marchaient... Les pas ont ensuite été montés en séquences, à la suite les uns des autres. Sur ce bruit elle a superposé des bruits de soupirs, grincements, bruits de gens qui mangent, des cris et des rires, une harpe actionnée par le vent, des carillons, un travail superbe de piano, qui incluait un clin d'il a Bach. La bande sonore était porteuse d'une grande sensation simultanée d'espace et d'intimité, de sons primaux et parfois menaçants ont été mélangés avec des sons d'innocence et de jeux. Le résultat était vraiment fascinant, qui a créé un monde imaginaire dans lequel on pouvait faire l'expérience des toiles présentées.

The Musicians of Bremen avec Tim Gosley, marionnettiste.
Le théâtre Centennial et Bandeen Hall a l'Université Bishop's, Lennoxville et la Maison de l'Opera Haskell à Stanstead, Québec, 2002.
Tim Gosley est un marionnettiste expérimenté qui a travaillé entre autres pour Sesame Street et Fraggle Rock à la télévision. Il a travaillé aussi comme écrivain de scénario. Il a aussi créé des nouveaux spectacles de marionnettes pour des spectacles en direct. Les musiciens de Brème est un spectacle de pure magie ! Les lumières et les marionnettes derrière un écran de projection négatif donne un aspect à trois dimensions dans ce conte classique de Grimm (avec des touches personnelles de Tim). Allyna a été improvisé une bande sonore de piano pour accompagner la narration en direct et les aspects visuels comme dans un film muet. Le spectacle a été donné en anglais, français et allemand. Pour engager Les musiciens de Brème contactez tgosley@attglobal.net.

ACCEUIL

À PROPOS DE

ENREGISTREMENTS

MONDE

TRAVAIL SONORES

FAIRE & ÊTRE

CONTACT